Macro close up of a jar with capsules of biological and ecological hemp plant herbal pharmaceutical cbd oil.
Mark Stermer, PDG

Mark Stermer, PDG

Aider nos vétérans avec le cannabis médical

Thèmes abordés

Résumé de l’article

Les efforts du gouvernement fédéral visant à endiguer les coûts de remboursement du cannabis médicinal aux anciens combattants semble avoir échoué. De nouveaux résultats indiquent qu’Ottawa a dépensé un montant record de 75 millions de dollars pour couvrir ces coûts lors du dernier exercice financier.

Extrait

(traduction libre)

« Le gouvernement a invoqué une hausse des coûts et le manque de preuves scientifiques quant aux vertus médicales de la substance comme principales raisons pour les nouvelles restrictions, qui ont été accueillies avec colère et inquiétude par la communauté des vétérans. »

Re:Mark

En 2000, la Cour suprême du Canada a rendu une décision stipulant que les Canadiens disposaient d’un droit constitutionnel de consommer de la marijuana à des fins médicales. Cependant, au cours des dernières années, le gouvernement tente de restreindre les coûts de remboursement aux vétérans pour l’achat de leur cannabis médical, invoquant « la hausse des coûts et le manque de preuves scientifiques des vertus médicales de la substance » comme principales raisons de ces nouvelles restrictions.

De nombreux vétérans font usage de la marijuana pour composer avec des symptômes du Trouble de stress post-traumatique (TSPT) ou des douleurs physiques associées à leurs missions au service de leur pays. La marijuana est prescrite aux anciens combattants par des professionnels de la santé. Même si les bienfaits découlent d’un effet placébo, le fait que ces personnes éprouvent, grâce à la consommation de marijuana médicinale, une amélioration de leur état de santé est une bonne chose. Je considère que l’usage de marijuana médicale sous ordonnance est plus approprié que certaines autres solutions comme des opioïdes pour soulager la douleur.

Le Canada a l’un des meilleurs systèmes de santé dans le monde, après ceux des pays nordiques. Par conséquent, il est naturel que notre gouvernement continue à jouer son rôle en veillant à apporter son soutien aux besoins croissants la marijuana à des fins médicales.

Partager ce billet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email